Publié le 14.09.2019 par Dominique Brustlein-Bobst
Categories: TEMPS FORT

TEMPS FORT- SEPTEMBRE 2019

 

Level up !

Aux World Games Special Olympics de Los Angeles en 2015 en compagnie Natalia Vodianova, Simon Ammann et sa famille, et Bruno Barth, directeur de Special Olympics Suisse.

En cette fin d’été où le ressourcement nous a permis d’enfin respirer pleinement - au propre comme au figuré -, je souhaite vous partager deux nouveaux Coups de Cœur, et mettre en lumière deux événements marquants que seront les 20 ans de la Fondation IFPD au Rosay Concert Hall le 25 octobre prochain, et la Première Mondiale offerte par Gabriela Monteiro & her ensemble au Victoria Hall en faveur de Karuna-Shechen et One Action ce 21 septembre 2019 ! 

*** 

Quelques mots également sur un merveilleux endroit qui a vu le jour le printemps dernier à Lausanne … première européenne ! Il s’agit en effet d’une Galerie d’Art baptisée syndrôme artistique, dont la vocation est d’exposer uniquement des œuvres d’artistes en situation d’autisme. La première exposition a été unanimement saluée par les médias et le public romand. Cette seconde édition « Uniques mais pas si différents » sera certainement une révélation ! (exposition du 17 septembre 2019 au 13 janvier 2010 ) 

***

Last but not least, Waouff Wine & Cheese, Soirée de soutien organisée le 19 septembre 2019 au Château de Vullierens au profit du Refuge Ban Oboun en Thaïlande permettra aux amoureux des animaux de venir soutenir les 130 pensionnaires du Refuge, en dégustant délicatesses du terroir arrosées de vins locaux ! 

***

Une règle n’a de sens que si des exceptions peuvent lui être appliquées … et quelles belles exceptions sont les deux Coups de Cœur que voilà ! 

Mon souhait de ne plus accepter de siéger au sein de nouveaux Conseils de Fondation, par « chronique » manque de temps, a été bousculé en début d’année 2019 par deux évidences : j’étais appelée à rejoindre la Fondation Special Olympics et the Rousseau Foundation ! 

La magnifique mission de Special Olympics, qui est l’intégration des personnes en situation de handicap mental par le sport et pour le sport, m’habite tout particulièrement ! 

L’intégration de ces athlètes « tout simplement différents … comme tout le monde », et la lutte contre toute forme d’exclusion et de discrimination sont au cœur de mon engagement depuis les Jeux de Los Angeles de 2015 que j’avais eu le privilège de vivre aux côtés de la délégation suisse et de leur Ambassadeur Simon Amman (www.specialolympics.ch).  

Pour reprendre la célébrissime citation de Martin Luther King, - engagé corps et âme dans la défense des droits de la communauté noire, et bien au-delà des Droits de l’Homme-, « I have a dream ! », j'ai un rêve: celui d’un monde où tous les athlètes, valides ou non -valides, en situation de handicap physique ou mental, seraient enfin réunis ! 

Le rêve que les Jeux Olympiques de demain seront un modèle d’intégration humaine, économique et écologique ! 

La Providence m’a permis de rencontrer mon ami Andrew Heinrich en 2018. 

Andrew, 27 ans, étudiant en Droit à Harvard et en Médecine à Columbia, a créé en 2011 the Project Rousseau, Association dont la mission unique fut dès l’origine de sauver des vies d’adolescents et de jeunes par le biais de l’éducation.  

Jeunes issus de familles précarisées, vivant dans des centres protégés ou des homes, rescapés du circuit pénitentiaire ou issus de l’immigration. Projet né à New York et ayant essaimé aux alentours, et bien au-delà en Amérique Latine, en Afrique et en Europe de l’Est. 

Ce sont 1800 jeunes qui sont aujourd’hui pris par la main et accompagnés vers la guérison et l’autonomie … 

Lorsque le temps fut venu de créer The Rousseau Foundation et qu’Andrew me demanda d’en intégrer le Board of Directors, j’ai accepté avec gratitude d’apporter ma pierre à l’édifice (www.ProjectRousseau.org) ! 

***

Le Ted Talk que j’ai choisi de publier ici est en fait une illustration brillamment menée, avec humour et à-propos, par Baratunde Thurston pour mettre en relief les réflexes liés à la peur de la différence. Dans ce cas-ci, qui a trait au racisme sévissant au sein des communautés noire/blanche de la population américaine, il révèle le pouvoir du langage pour une mutation des récits de traumas en récits de guérison … nous appelant à une remise en question et à une conversion intérieure … c’est le « level up » qu’il appelle de ses vœux !

Baratunde Thurston: How to deconstruct racism, one headline at a time 

 

Ces images m’ont remis en mémoire les discriminations dont sont victimes les personnes handicapées, et à plus forte raison les personnes handicapées mentales. 

C’est justement pour celles-là que le langage universel qu’est le sport permet le « level up » qui leur redonnera dignité et confiance ! C’est pour eux qu’œuvre inlassablement Special Olympics … 

Ces 15 minutes m’ont également permis de mieux me mettre dans la peau des jeunes issus des minorités précarisées et ostracisées qu’accompagne Andrew avec the Rousseau Foundation ! 

Que de vies sauvées grâce à un langage commun …

***

Le « level up » de Baratunde Thurston n’est-il pas, tout simplement, un appel pour plus d’amour, ce qu’a magnifiquement résumé Simone Weil ( 1909-1943 ) quand elle écrivit :

« Aimer un être, c’est simplement reconnaitre qu’il existe autant que vous. » 

 

***

PS : Après des années d’intense engagement au service de la Fondation IRP, bénévole dans un premier temps puis rémunéré par la suite, j’ai dû irrévocablement mettre un terme à notre collaboration fin 2018 en raison d’un différend entre nous. 

En ont résulté des indiscrétions à mon encontre et des contrevérités à mon sujet, portant atteinte à mon intégrité morale. C’est avec beaucoup de tristesse que je suis amenée ici à en faire état. 

L’essentiel demeure, qu’au-delà des hommes qui gèrent la Fondation et avec qui je ne partage plus les mêmes fondamentaux aujourd’hui , je resterai à vie fidèle à la cause de la paraplégie et aux magnifiques chercheurs qui font avancer la recherche !