Publié le 12.07.2021 par Dominique Brustlein-Bobst
Categories: TEMPS FORT

There is always light If we are brave enough to see it...


« There is always light

If we are brave enough to see it

If we are brave enough to be it »



 

Madame, Monsieur,

Amis d’hier, d’aujourd’hui ou de demain,

Notre monde est en pleine mutation, la crise du COVID, pour douloureuse socialement et économiquement qu’elle a été et qu’elle perdure, a aussi été un puissant booster de consciences.

En rebrassant les cartes  à tous niveaux, elle confirme plus que jamais le mot chinois « crise », qui est constitué de deux idéogrammes, « danger » et « opportunité » …

Cette Newsletter que je suis heureuse de vous adresser présente quelques-uns de mes récents engagements dans le cadre d’un portait réalisé par l’écrivain Paul Antenen.

Mon site internet www.dominique-brustlein-bobst.ch vous en dira plus sur le Pourquoi et le Comment de mon Engagement et de mes engagements … il vous permettra de comprendre comment peut se développer une activité au sein de Conseils d’Administration et d’entreprises qui, ajoutée au travail bénévole dans le cadre de Conseils de Fondation, permet de mettre en « résonnance » le meilleur de tous ces mondes !

« Fil Rouge » des rencontres qui ont tissé ma vie, la Page Fondations - Conseils y apporte un éclairage -presque - exhaustif du Chemin que j’ai tracé ces 25 dernières années.

La conscience du Bien Commun et de la Responsabilité sociale ne cesse de croître grâce à vous tous, Mécènes, Philanthropes ou simples Donateurs !

A vous tous MERCI de votre fidélité et de tous vos retours qui s’inscrivent dans le grand TOUT du donner et du recevoir !

Dominique Brustlein- Bobst

 Egalement active sur LinkedIn, je serais heureuse d’y partager idées et projets avec vous !
 

 

Portrait de Dominique Brustlein-Bobst,  agrégatrice de particules


Le point sur ses engagements actuels

– Par Paul Antenen, écrivain

 

Lundi 21 juin 2021 - Dominique Brustlein-Bobst est une femme engagée par passion, une philanthrope convaincue et reconnue. Face à la liste interminable de ses engagements, on peut - ou l’on souhaite - se poser la question du « pourquoi ». Pourquoi cet engagement ? Pourquoi cette ferveur ? En d’autres termes : quelle est sa motivation profonde ?

Posez-lui la question sur la raison de son engagement, elle vous répondra très humblement que ce sont tant les valeurs intrinsèques que les êtres humains qui les représentent au sein de différents projets qui la poussent à agir. Approfondissez le sujet, elle vous avouera qu’elle se sent comme animée par une envie, un besoin d’aider son prochain. Discutez-en autour d’un café, vous vous rendrez compte que son engagement dépasse les barrières du tangible : « Nous sommes tous au service de quelque chose », vous dira-t-elle. Finalement, vous comprendrez que Dominique Brustlein-Bobst est elle-même le dénominateur commun de tous ces projets. Elle est une « agrégatrice de particules », pour reprendre ses termes, mettant tout en œuvre pour faire converger le beau et le noble des différentes causes qu’elle défend en faveur du bien commun. Là est le propre de son engagement, là est ce que « agrégatrice de particules » signifie : faire en sorte que ceux qui doivent se rencontrer se rencontrent.

Elle parle de « synergie » des projets pour lesquels elle œuvre, on comprend symbiose dans un monde qu’elle appelle « le nôtre ».

« Ma plus grande joie, c'est d’être un maillon de la chaîne. Avoir pu être à l’origine d’une impulsion pour des projets auxquels je n'appartiens parfois plus. Être une courroie de transmission, je n’ai pas d’autre agenda. Avoir fait une petite différence sur cette Terre. »  

Si nous avons répondu à la question du « pourquoi », il nous reste à découvrir « comment ». Comment, aujourd’hui, se manifeste cet engagement, cette raison d’être.

P.A.                  

              

              
Le point sur ses récents engagements 

 

 


Spirit Of Humanity Forum - un réseau mondial de transmission et de diffusion de valeurs humaines

Le Spirit Of Humanity Forum est un cercle de discussion et de partage, un puissant mouvement destiné à mettre en réseau les dirigeants de ce monde. Ce que ce projet a d’unique, sinon de révolutionnaire, c’est le concept autour duquel il gravite : centrer - ou recentrer - la réflexion autour de valeurs humaines. Pour reprendre les dires de Dominique Brustlein-Bobst : « Le but de ce forum est de permettre aux dirigeants de réfléchir aux fondamentaux de leur existence propre d’être humain, afin de les mettre en cohérence avec leurs engagements professionnels. Le Spirit Of Humanity Forum, fédéré autour de la pleine conscience, est un mouvement au sein duquel sont abordées des questions spirituelles, au sens large du terme, pour œuvrer en faveur du Greater Good. ».

Pourquoi ce projet ?
« Le Spirit Of Humanity Forum est un puissant mouvement de prise de conscience dont la mission est de donner la priorité à l’ÊTRE avant le FAIRE. Un trait d’union entre le spirituel et le concret. Le Spirit Of Humanity Forum est, pour ce qui est de la spiritualité et de l'engagement en pleine conscience, ce que le World Economic Forum est à l’économie.

Ce forum a été créé pour les dirigeants, mais aujourd’hui, et je le salue tout particulièrement, il y a une volonté d’en faire bénéficier au plus grand nombre. En ce sens, et en ma qualité de membre fondateur appartenant au cercle stratégique du Forum suisse, mon objectif est également d’y associer la jeunesse et les Millennials. Mes années d’expérience m’ont ouvert les yeux sur l’importance du mentorat. Je suis sincèrement convaincue de la nécessité du passage de témoin. »

www.sohforum.org

 

 



Swiss Who’s Who - un recueil de talent, de créativité et d’excellence suisse

Qu’est-ce que le Swiss Who’s Who, ou plus pertinemment, qui sont les Swiss Who’s Who ? Le Swiss Who’s Who est un dictionnaire biographique mettant en lumière les belles personnalités qui, de par leur carrière et leurs engagements, font de la Suisse ce qu’elle est. Comme le dit Dominique Brustlein-Bobst : « Une mosaïque faite de créativité, de talents, de qualités … ce fameux savoir-faire suisse, ce label d’excellence, ce Made in Switzerland mondialement reconnu ! ».  

Pourquoi ce projet ?

« Présente depuis plusieurs années dans les pages du Swiss Who’s Who et aujourd’hui engagée dans le comité de sélection, mon rôle est de dénicher les beaux profils, ceux dont la « fraîcheur » en enrichirait les pages. Dans le cadre de ce projet, j’ai la chance d’être aux côtés de mon ami Olivier Mancossola qui, après avoir racheté l’édition il y a 4 ans, en a fait un recueil valorisant les parcours, tous domaines confondus, de personnes au parcours de vie remarquable. 

Dans le cadre de mon engagement, j'œuvre à l’intégration de femmes et de Millenials - indéniablement appelés à en être l’une des pierres angulaires - méritant de figurer dans les pages du Swiss Who’s Who et à l’organisation d’un mentorat entre les membres pour le passage de flambeau d’une génération à l’autre. Notre objectif est de mettre sur pied deux événements pour récompenser des carrières exemplaires et des concrétisations qui méritent d’être saluées : un Swiss Who’s Who Women’s Award et un Swiss Who’s Who Millennial’s Award. »
 

www.swisswhoswho.ch


École 42 - bien plus qu’une école : un concept de formation axé sur la solidarité et l’égalité des chances

Partant de deux constats : l’augmentation exponentielle du numérique dans nos sociétés et le manque cruel de développeurs et d’informaticiens, la première École 42 ouvre ses portes à Paris en 2013. En ne considérant que son aspect pédagogique, l’École 42 offre une formation digitale en codage et en informatique. Toutefois, le concept va bien au-delà du simple enseignement : l’école est gratuite et n’a de critères de sélection que les compétences et la volonté des postulants. « L’École 42 est un projet humain avant tout », nous dit Dominique Brustlein-Bobst.

Pourquoi ce projet ?
« L’École 42 est un projet ambitieux dans la mesure où il a pour vocation d’intégrer autant de femmes que d’hommes, respectant la diversité des genres et le respect des sensibilités de chacun.

Pourquoi la gratuité ? C’est tout simplement pour permettre à tout candidat, sans distinctions économiques, de bénéficier de cet enseignement. J’y vois également une opportunité pour l’intégration des réfugiés et des personnes présentant des situations précaires.

 Il faut savoir qu’aujourd’hui, toute tâche plus ou moins sophistiquée de notre vie quotidienne - à commencer par allumer un four -, serait impossible sans le travail préalable d’un développeur. Le codeur est le façonneur du monde de demain ; il serait donc essentiel de proposer également une formation éthique mettant l’accent sur des valeurs humaines. »

www.42lausanne.ch

 



Tiffany Circle - un réseau de femmes œuvrant à la mise en place de projets humanitaires

Le Tiffany Circle, agissant au nom de la Croix-Rouge, est un réseau de femmes qui se mobilisent au fil des ans pour soutenir des projets d’aide humanitaire à échelle nationale et internationale. J'ai la joie d'être l'un des membres fondateurs du Tiffany Circle Suisse (TCS) qui vient de voir le jour. Dans le cadre de son engagement international, le TCS s’est donné pour mission d'apporter aide et soutien aux populations syriennes victimes des atrocités de la guerre. En parallèle, à échelle suisse, leur projet est de développer un service juridique permettant aux migrants de retrouver les proches desquels ils auraient été séparés lors de leur migration.

Pourquoi ce projet ?
« Déjà présent dans de nombreux pays du monde, le Tiffany Circle se mobilise pour soutenir des projets d’aide humanitaire d’urgence et de reconstruction dans des pays touchés par, notamment, les fléaux de la guerre et les catastrophes naturelles.

Nous avons décidé d'œuvrer pour la Syrie. Il me tient réellement à cœur de m’engager dans un tel projet : un pays où les stigmates de la guerre sont encore si frais. Un pays où il y a tant à reconstruire. Racheter des animaux d’élevage, relancer des exploitations familiales, construire des poulaillers permettre à ces communautés de redevenir autonomes, voilà ce que permettra l’engagement du Tiffany Circle suisse.

Pour la partie suisse, notre objectif est de permettre aux migrants, aux personnes qui ont été séparées en cours de route lors de leur migration, de retrouver les membres de leur famille. »

www.redcross.ch


Ode à la nature
Sur le chemin de la Cabane du Mont-Rose, le 20 juin 2021