Refuge Ban ObOun

En compagnie de Matthieu Ricard

Mon engagement de 15 ans en faveur de la cause animale, et plus particulièrement de la souffrance animale hors de Suisse et d'Europe, est également un sujet qui me touche !

De la même manière que la souffrance d'un somalien, d'un américain, d'un esquimeau, d'un blanc, d'un chinois ou d'un noir, d'un chrétien, d'un juif, d'un musulman ou d'un athée, est la souffrance d'un être humain, ainsi en est-il de la souffrance de tout être vivant, animal … ou végétal, d'ici ou d'ailleurs !
Il n'est pas chose aisée de trouver à financer un projet tel que le Refuge Ban ObOun pour les chiens errants et en souffrance de Thaïlande !
Ceux qui se mobilisent généreusement pour nos SPA régionales - geste que je salue bien évidemment ! - sont rarement prêts à s'engager pour la cause animale en Asie.
 

 
Raison de plus pour continuer d'en parler, encore et encore, en sensibilisant à d'autres façons de voir, de penser et de comprendre !
Mon immense gratitude va au moine bouddhiste Matthieu Ricard dont l'engagement exemplaire pour notre Planète et tous ceux qui la peuplent rejaillit sur notre Refuge dont il est le Parrain !
Gratitude également envers la Marraine de Ban ObOun, l'aventurière Sarah Marquis dont la générosité envers les protégés du refuge nous a infiniment touchés, Sarah qui fut nominée Aventurière de l’année en 2014 par National Geographic !

Je suis heureuse d’avoir pu financer la construction du Refuge en 2008, et d'avoir par la suite fondé l’Association des Amis suisses du Refuge pour chiens Ban ObOun en Thaïlande, grâce à la confiance et à l'indéfectible soutien des "amis suisses de la première heure" !

Pour en savoir plus sur la vie des 130 protégés du Refuge : https://banoboun.org