"Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être !" George Elliott

Savons-nous que la Suisse est championne du monde toutes catégories quant au nombre de Fondations et Associations à but philanthropique qu’elle héberge ?
Avons-nous conscience que les habitants de notre pays ont un engagement dans le domaine du bénévolat à nul autre égal ? Notre modestie innée nous amène souvent à ne pas rendre assez publics nos implications sociales et leur impact concret !
Il est à mon sens capital de démontrer à quel point peuvent être liés l’implication au sein de Conseils d’Administration -  pourvu qu’il soient composés de « belles personnes » - , une activité de consultante au service de causes éthiques, et le travail au service de Fondations caritatives !

 
Naissance d’une étincelle

Une conscience m’a toujours habitée, que tous les mondes qui composent LE Monde peuvent, et doivent, vivre et s’épanouir ensemble pour le mieux-être de tous. C’est cela le moteur quotidien de tous mes engagements. C’est cela qui m’a amenée il y a 20 ans déjà à créer avec mon mari la société Brustlein & Cie, dont je suis associée, plate-forme qui a été un bras de levier pour le  développement de mes activités philanthropiques en Suisse et à l’étranger (éducation, intégration sociale, recherche médicale, culture, soutien à la cause animale ainsi qu'à l'environnement, et recherche dans les énergies renouvelables). Plate-forme également pour la gestion de mes projets en communication institutionnelle, et plus récemment pour mon implication en tant qu’administratrice de sociétés.
 

Merci à vous, mes amis qui avez cru en moi !

J’ai eu  – et j’ai encore – le bonheur, je devrais même dire l’immense privilège, de côtoyer des êtres d’exception, grands croyants comme athées, de milieux et d’éducation divers, de tous âges et couleur de peau, « frères et sœurs » en humanité sur le Chemin de ma Vie … nombreux sont ceux que je ne citerai pas ici, mais ils se reconnaitront !
Je leur dois tant de choses … ils m’ont permis d’être fidèle à moi-même, à me respecter au mépris du « qu’en dira-t-on », à distinguer l’être du paraître, ils m’ont poussée bien souvent hors de ma « zone de confort ».
Ils ont cru en moi en me confiant des responsabilités d’autant plus lourdes de conséquences qu’elles engageaient une cause, LEUR cause, une Fondation, LEUR Fondation …
C’est ainsi que j’ai peu à peu appris à présider des Comités, à gérer des équipes de bénévoles, à m’exprimer en public, à lever des fonds –  l’eau au moulin, le  nerf de la guerre  !!!  – .
C’est ainsi que, me les appropriant, je suis peu à peu devenue  Ambassadrice de nombreuses causes, en  mettant en relation à chaque fois que cela a été possible, hommes, animaux et nature d’ici – en Terre Vaudoise, en Suisse et en Europe –, comme d’ailleurs – tout particulièrement en Asie –

Afin de faciliter la navigation, vous pouvez directement cliquer sur le logo qui vous intéresse. Il vous enverra directement au bon endroit du texte.

D’une Fondation à l’autre, en Suisse Romande …

L’intégration sociale et la différence, le droit à la différence, politique ou religieuse,  le regard sur la différence, principalement celle qui découle du handicap, sont des sujets qui m’ont toujours touchée et m’ont mobilisée très tôt.

Sollicitée par mon amie et mentor Madame Carmela Lagonico – pionnière de la Solidarité ici en Suisse depuis 40 ans, « Grande Dame » par le cœur et l’intelligence – , à rejoindre le Ladies’Lunch de Lausanne dont je suis Présidente d’Honneur après en avoir assuré la Présidence pendant 10 ans, puissant réseau de solidarité locale en Suisse Romande, (www.ladieslunch-lausanne.ch), j’ai aussi  à sa demande rejoint la Fondation Sport et Solidarité pour le Sport Handicap, placée sous l’égide du mouvement olympique (www.sportetsolidarite.ch).

 
Ouverture sur l’Asie …

IFPD

La Vie m’a mise sur le chemin de femmes d’exception que j’ai épaulées dans leur démarche de Fondation … c’est ainsi que, suite au drame de la perte de ses deux enfants dans le Tsunami de décembre 2004, Madame Laurence Pian m’a associée pour co-fonder la Fondation Jan & Oscar pour l’enfance précarisée de Thaïlande (www.fondationjan-oscar.ch).

Dans la foulée, Madame Christine Magistretti m’a invitée à rejoindre la International Foundation for Population and Development  qui développe et finance des projets  de « Women Empowerment » principalement en Asie – Inde, Népal, Cambodge  –  (www.ifpd.org).

 
… puis sur la recherche scientifique et médicale de pointe !

Monsieur André Hoffmann et le Professeur Pierre Magistretti m’ont ensuite appelée à rejoindre l’IRP, Fondation internationale pour la recherche en paraplégie, au sein de laquelle j’ai œuvré en tant qu’ «électron libre » avec la mission de jeter des ponts entre le monde de la recherche et celui du grand public, à des fins de visibilité et de levée de fonds  (www.irp.ch).

C’est la même mission qui m’a été confiée quand j’ai rejoint la Fondation pour la psychiatrie de la petite enfance aux côtés du Professeur François Ansermet (www.infantpsy.ch).

 
Un pas important Outre Sarine !

Une nécessaire ouverture sur la Suisse alémanique m’a amenée ensuite à rejoindre la Fondation Pestalozzi pour l’éducation des enfants des régions montagnardes de Suisse, à la demande de Monsieur Nicolas Oltramare (www.pestalozzi-stiftung.ch).

 
Un projet pour les animaux qui dérange les bonnes consciences !

Mes nombreux voyages en Asie pour les projets des Fondations Jan & Oscar et IFPD m’ont amenée à réaliser à quel point la condition animale y était d’autant plus déplorable que celle des hommes était précaire … j’ai ainsi eu le bonheur de pouvoir financer en Thaïlande le projet « Ban ObOun », un refuge pour chiens rescapés de la barbarie humaine aux côtés de Madame Michèle Bise, pour lequel j’ai également créé une Association d’amis suisses afin de pérenniser cette démarche, afin de sensibiliser les amis des animaux d’ici aux problèmes aigus qui se posent là-bas (www.banoboun.org).

 
Le lien avec l’environnement et la recherche dans les énergies renouvelables … et finalement celui de Présidente de Conseil d’Administration !

En cohérence avec cette vision holistique du monde, nous nous sommes engagés avec mon mari aux côtés  de nos amis Bertrand Piccard et André Borschberg  dans l’aventure de Solar Impulse, dont nous sommes devenus « Angels » (www.solarimpulse.com).

J’ai également rejoint Monsieur Olivier Ferrari au sein de la One Nature Foundation (www.onenaturefoundation.org), avant d’accepter de siéger au Conseil d’Administration de sa société financière Coninco Explorers in Finance, Conseil dont j’assume la Présidence depuis 2014 (www.coninco.ch).

 
L’engagement que permet une activité de consultante !

Dans un autre registre, mes activités de consultante m’ont permis de poursuivre et d’intensifier ce travail de « mise en relation » de nouveaux maillons de la chaine … à titre d’exemple, je citerai simplement  ma collaboration d'il y a quelque années au sein de la Fondation USPI Vaud pour l’aide au logement de personnes menacées d’expulsion, aux côtés de Monsieur Anthony Collé (www.fondationuspi-vaud.ch),  pour dire à quel point il est possible d’être à l’écoute de l’autre, quel que soit le domaine d’activité, quel que soit le temps à disposition !

 
De l’importance de l’engagement en faveur des événements caritatifs
si souvent décriés !

J’ai au fil des ans soutenu de nombreux événements portés par de « belles personnes » pour de belles causes …  en tant que Présidente du Ladies’Lunch de Lausanne  (www.ladieslunch-lausanne.ch), de plusieurs « Soirée de l’Espoir » au profit de la Fondation IRP  (www.irp.ch), en tant que Co-Présidente du Bal de la Croix-Rouge suisse (www.redcross.ch), du Bal de la Croix-Rouge genevoise (www.croix-rouge-ge.ch), en présidant deux Bals de l’Entraide pour le GRAAP – Groupe romand d’accueil et d’action psychiatrique  –  aux côtés de Madame Madeleine Pont (www.graap.ch), un Opéra pour enfants en faveur de l’enfance défavorisée à l’ Opéra de Lausanne aux côtés de Monsieur Eric Vigié (www.opera-lausanne.ch), en montant une Soirée au profit de la Fondation Winds of Hope en faveur des victimes du Noma aux côtés de mes amis Michèle et Bertrand Piccard  (www.windsofhope.org), en organisant une Soirée à l’occasion des 40 ans du Prix de Lausanne, Concours international pour jeunes danseurs (www.prixdelausanne.ch) …
… et plus récemment en aidant la Bibliothèque Sonore Romande à organiser une Soirée de soutien  à l’Opéra de Lausanne  (www.bibliothequesonore.ch).

Pour la Fondation Special Olympics qui soutient le Sport Handicap mental en vue d'une meilleure intégration sociale de ces personnes particulièrement fragilisées et trop souvent stigmatisées que sont les handicapés mentaux, j'ai présidé le Camp de la délégation de Special Olympics Switerland qui s'est tenu à Lausanne en juin 2015 (www.la2015.org), avant de partir avec eux pour les jeux d’Eté de Los Angeles qui furent le plus grand rassemblement sportif mondial de l’année !

Le temps de l’engagement en tant que Conseiller Spécial, Goodwill Ambassador et Ambassadrice …

Interpelée par la nécessité accrue d'une solidarité autour la cause des droits de l’homme et à leur défense ici et maintenant,  je me mobilise depuis quelques années aux côtés de l’OMCT Organisation Mondiale de  Lutte contre la Torture (www.omct.org) en tant que Conseiller Spécial.

Ebranlée par le fait que la fragilité psychique et la maladie mentale sont les principales causes de handicap dans le monde dès 2020, je me suis engagée comme Goodwill Ambassador auprès de la Fondation FondaMental Suisse présidée par David de Rothschild (www.fondamental-suisse.org).

A la demande de mon amie Evelyne Pen de Castel, me voilà également investie de la responsabilité de Marraine du Fonds Lionel Perrier for medical research against brain cancer au sein du Comité d’Honneur (www.hug-ge.ch/fonds-lionel-perrier).

Dans le domaine de la Culture je me suis intensivement engagée en tant qu'Ambassadrice du Musée Suisse de la Mode qui a fêté ses 35 ans avec panache, et qui peut désormais aspirer à jouer une place de premier plan dans le paysage muséal romand (www.museemode.ch) !

Plus récemment, j’ai également été promue Ambassadrice des Rencontres du 7e Art Lausanne présidées par Vincent Perez, Rencontres dont la première édition s'est tenue en 2018 (www.rencontres7art.ch/).

Le temps d’une présence active auprès d’une Banque …

Mon rôle actif d’Ambassadrice, Compétence Développement Durable et Compétence Philanthropie auprès la Banque Piguet & Galland me permet d’interagir avec les différents services de la Banque, à tous les niveaux de la hiérarchie, et de pouvoir avancer de concert avec tous dans le domaine vital qui touche à la responsabilité sociale de l’entreprise. Ma mise à disposition auprés des divers clients de la banque qui souhaitent un conseil ou un appui pour développer leur Projet de Vie est une chance offerte au « Greater Good »  (https://www.piguetgalland.ch/) !

… et au sein de JBF Finance SA

En tant que membre du Conseil d’Administration de cette Société dont la principale raison d’être est la conservation, le renforcement et la gestion d’une participation déterminante et durable dans le capital-actions de BOBST SA (http://www.bobst.com).

… également le temps d’une présence  dédiée à une Fondation engagée et efficiente dans les domaines de l’eau et de l’hygiène, de la nutrition, de l’agriculture, de l’énergie, du microcrédit et des médecines naturelles !

J'ai répondu à l'appel de Denis Von der Weid, fondateur, inspirateur et âme agissante de la Fondation Antenna (www.antenna.ch) dont j'ai rejoint le Conseil en 2017. La Fondation Antenna ne peut se réduire à une énumération d’actions dans 20 pays différents et de 60 projets uniques menés par 500 collaborateurs … elle met en œuvre depuis 30 ans une vision avant-gardiste et révolutionnaire de recherche et de diffusion de technologies adaptées aux besoins essentiels des populations les plus démunies, aussi bien dans les domaines de l’eau et de l’hygiène que de la nutrition, dans ceux de l’agriculture, de l’énergie et du microcrédit que des médecines !

… pour pouvoir continuer de porter toutes les causes qui m’ont mobilisée jusqu’à aujourd’hui et honorer ce nouvel engagement au sein du Conseil d’Antenna, je suis désormais Goodwill Ambassador auprès des nombreuses Fondations dont j’ai quitté le Conseil à fin 2017.
Mon vœu le plus cher est de pouvoir à l’avenir tisser de nouveaux liens et concrétiser de nouveaux Partenariats entre elles toutes !

 

Le temps d’accueillir deux nouveaux Coups de Cœur !

Une règle n’a de sens que si des exceptions peuvent lui être appliquées !
Mon souhait de ne plus accepter de siéger au sein de nouveaux Conseils de Fondation, par « chronique » manque de temps, a été bousculé en début d’année 2019 par deux évidences : j’étais appelée à rejoindre la Fondation Special Olympics et the Rousseau Foundation !

Special Olympics Switzerland

La magnifique mission de Special Olympics, qui est l’intégration des personnes en situation de handicap mental par le sport et pour le sport, m’habite tout particulièrement !
L’intégration de ces athlètes « tout simplement différents … comme tout le monde », et la lutte contre toute forme d’exclusion et de discrimination sont au cœur de mon engagement depuis les Jeux de Los Angeles de 2015 que j’avais eu le privilège de vivre aux côtés de la délégation suisse et de leur Ambassadeur Simon Amman (www.specialolympics.ch).
Pour reprendre la célébrissime citation de Martin Luther King,- engagé corps et âme dans la défense des droits de la communauté noire, et bien au-delà des Droits de l’Homme-, « I have a dream ! », j'ai un rêve, celui d’un monde où tous les athlètes, valides ou non -valides,  en situation de handicap physique ou mental, seraient enfin réunis !
Le rêve que les  Jeux Olympiques de demain seront un modèle d’intégration humaine, économique et écologique.

The Rousseau Foundation logo

La Providence m’a permis de rencontrer mon ami Andrew Heinrich en 2018.
Andrew, 27 ans, étudiant en Droit à Harvard et en Médecine à Columbia, a créé en 2011 the Project Rousseau, Association dont la mission unique fut dès l’origine de sauver des vies d’adolescents et de jeunes par le biais de l’éducation.
Jeunes issus de familles précarisées, vivant dans des centres protégés ou des homes, rescapés du circuit pénitenciaire ou issus de l’immigration. Projet né à New York et ayant essaimé aux alentours, et bien au-delà en Amérique Latine, en Afrique et en Europe de l’Est.
Ce sont 1800 jeunes qui sont aujourd’hui pris par la main et accompagnés vers la guérison et l’autonomie …
Lorsque le temps fut venu de créer The Rousseau Foundation et qu’Andrew me demanda d’en intégrer le Board of Directors, j’ai accepté avec gratitude d’apporter ma pierre à l’édifice (www.ProjectRousseau.org) !

Le temps de maximiser l’impact de l’engagement !


 
Ma présence active depuis quelques années aux côtés de mon ami Olivier Mancassola au sein du Steering  Committee du Swiss Who’s Who m’a donné la joie de découvrir d’autres cercles, des réseaux complémentaires, de riches personnalités qui font de la Suisse ce qu’elle est aujourd’hui !
Une mosaïque faite de talent, de créativité, d’excellence … ce fameux savoir-faire suisse, ce label d’excellence, ce « Made in Switzerland » mondialement reconnu !
Mon rôle de dénicheuse de beaux profils - dont les Millenials sont clairement appelés à être l’une des pierres angulaires- , celui d’œuvrer pour les mettre en synergie sont autant de stimulations impactantes, au propre comme au figuré.
 
The SWISS WHO’S WHO is a leading networking tool. It brings together accomplished leaders, talents and experts of Switzerland who shape its successes in the fields of business, the economy, politics, science, research, education, the media, culture and beyond. Members are selected by the “Steering Committee” and can join the network by per to per only. The SWW has been completely redesigned by its new owner over the past 3 years to meet the expectations of its members, future members, current and future trends. The SWW is a reference club in a world where quality and trustworthy relationships make the difference.
(www.swisswhoswho.ch)

 
 

Dans un tout autre registre, sur une toute autre orbite qui me porte depuis 2019, j’ai le bonheur d’être membre fondateur et membre du Cercle Exécutif du SOH – Spirit of Humanity Forum Geneva.
Le Spirit of Humanity Forum est un puissant mouvement né en Islande il y a 10 ans, dont la mission est de donner la priorité à l’ETRE avant le FAIRE !
Sa vocation est de rassembler leaders et dirigeants de ce monde autour de thématiques et de personnalités porteuses de cette cohérence, lors de forums tenus tous les deux ans, en d’autres termes « Resetting the compass towards core human values », afin de leur permettre d’aligner leurs actions sur leurs valeurs essentielles, et de garder le cap dans le cadre de leur profession - quelle qu’elle soit - au service du Greater Good.
« Towards a loving world » « Leadership and Governance for well-being » seront les thèmes de cette cinquième édition qui se tiendra depuis Reykjavik du 3 au 5 juin 2021 !
Bénéficiant des merveilles technologiques nous permettant de nous connecter à distance, COVID oblige, la chance sera donnée à tous de pouvoir bénéficier d’une partie de ce qui s’y déroulera. (www.sohforum.org)


 

 
Si 2020 a été à maints égards une année de ralentissement pour l’économie et la grande majorité des ONG,  il m’a aussi permis de prendre du recul et de redéfinir mes projets.
L’impact que je souhaite donner à mon action est l’un des critères qui m’a guidée dans ma décision de m’engager aux côtés de la Croix-Rouge suisse en tant que Founding Member du Tiffany Circle Switzerland aux côtés de mon amie Dania Samawi.
Le Tiffany Circle est un réseau de femmes  déjà présent dans de nombreux pays du monde, qui se mobilisent au fil des ans pour soutenir des projets d’aide humanitaire d’urgence et de reconstruction dans des pays touchés par les fléaux de la guerre et des catastrophes naturelles notamment.
Notre tout nouveau Cercle suisse aidera tant hors de nos frontières qu’en faveur de la précarité en Suisse, dans une moindre mesure. (www.redcross.ch)

Comment en arriver à être membre du Advisory Board de Ecole 42 Lausanne, école d’informatique gratuite, ouverte à toutes et tous sans conditions de diplôme, et qui ouvrira le 6 juillet 2021 sur le site d’Univercité à Renens ?
La Providence qui permet les belles rencontres humaines, une fois de plus, et quelques constats qui sautent aux yeux !
36'000 informaticiens manqueront à l’appel en 2028, en raison, d’une part du trop faible nombre d’étudiants en informatique formés par nos EPF, HES et par les voies de l’apprentissage, et d’autre part à cause des départs en retraite.
Pour quiconque se sent concerné par l’économie vaudoise et suisse et fait partie de son écosystème, il y a urgence à réagir et à proposer des solutions viables et pérennes.
Ecole 42 en est l’une d’elle, incontestablement !
100% des étudiants qui en sortent ont un travail. Des centaines de start-up dans le monde sont issues de son réseau d’anciens élèves. Alors que la 1ère école a ouvert ses portes en 2013 à Paris, il n’a fallu que quelques années pour ouvrir et déployer la franchise sur plus d’une vingtaine de campus sur presque tous les continents.
Répondant à l’appel des fondateurs du projet suisse qui m’ont sollicitée pour intégrer leur Board, je salue leur mission et partage pleinement leur vision et leur questionnement :
Pourquoi ne pas offrir cet avenir plein de promesses à nos jeunes ? Combien de talents devrons-nous importer de l’étranger ? Aurons-nous les plus talentueux ?
Combien de femmes pourront saisir ces opportunités ? Comment permettre aux femmes d’accéder à ces jobs bien payés, créatifs, nécessitant de la technicité tout autant que des compétences humaines ? Des jobs dont on voit bien la résilience et la nécessité en ces temps de pandémie ?
Projet amitieux dans la mesure où il a vocation à intégrer autant de femmes que d’hommes, respectant la diversité des genres et le respect des sensibilités de chacun !
Projet généreux dans la mesure où il est gratuit et repose sur le don de mécènes visionnaires et d’entreprises qui soutiennent l’aide à la formation professionnelle !

Projet que j’ai fait mien !
(www.42lausanne.ch)